Allons-y !

   Le coaching - selon la Tradition indienne

krishna coach 01Coach est un terme anglais qui signifie : 'cocher'. C'est le 'cocher' qui conduit une voiture à cheval. Il emmène une personne d'un lieu vers un autre, qui correspond à la destination souhaitée et demandée. Ainsi, le Coach va diriger le véhicule tiré par un ou plusieurs chevaux, en fonction d'un contrat pré-établi pour vous emmener à 'bon port'. Il représente ce guide qui vous fournit les outils et les moyens, en maintenant une certaine guidance, pour atteindre votre object final, au terme d'un trajet, dont il est chargé d'assurer votre sécurité.

Initialement, on trouvait le Coach, dans le milieu sportif ; et, il représentait cet entraineur, qui avait la charge de l'entrainement avec des exercices physiques - principalement. Puis, avec le temps, l'entrainement qu'il propose, inclut aussi l'aspect mental. C'est ce que l'on retrouve dans les sports de haut niveau. En effet, le mental est entrainé pour des compétitions sportives, où le corps doit atteindre, voire dépasser, des limites, qu'il n'aurait jamais atteint seul(e), sans un "regard extérieur". Ainsi, le Coach est ce guide qui conseille et oriente vers les objectifs visés.

krishna coach 02Dans la tradition indienne, le Coach qui marqua le plus l'histoire, est Krishna. En effet, ce n'est pas Arjuna - son passager - mais, bien lui-même qui guidait, entraînait et conseillait. Voici quels sont les éléments qui définissent ce 'coaching' légendaire :

 1) - Chariot : Sarira (corps physique), l'instrument à travers lequel, le Soi, l'intellect, le mental et les sens opèrent.
 2) - Pilote : Atma (Soi, Intellect Supérieur ou Buddhi), est censé être le sage donneur d'instructions à l'esprit,
 3) - Passager : Jivi ou Jivan (l'âme individuelle, l'Atma incarné, le centre de conscience pur) est toujours le témoin neutre,
 4) - Chevaux : Indriyas (cinq sens, tels que la vue, l'ouïe, l'odorat, le goût et le toucher), par lesquels nous établissons des relations avec le monde extérieur par la perception et l'action/réaction,
 5) - Rênes : Manas (esprit), à travers lequel les sens reçoivent leurs instructions pour agir et percevoir,
 6) - Routes : Les innombrables objets de sens et de désirs dans le monde, ainsi que notre mémoire,
 7) - Roues du char : effort juste, en fonction de l'état de la route (la vie),
 8) - Destination : "Perfection", "Réalisation de soi", ou simplement la "maîtrise d'une situation",
 9) - Champ de bataille de Kurukshetra : C’est le champ de bataille intérieur, le seul endroit où l’on peut affronter, combattre et vaincre les démons (les limites, blocages et tensions) intérieurs,
10) - Deux armées : Kauravas (les Forces de la Matière, et les pouvoirs terrestres) et Pandavas (les Energies de l'Esprit, la Conscience et les pouvoirs célestes), au milieu desquelles on se déplace avec le Chariot.

krishna coach 04

Qui conduit le char ? Surtout, ne laissez pas le cocher oeuvrer seul. Les rênes (l'esprit) voltigent librement sans la direction intérieure appropriée et ne donnent aucune instruction aux chevaux (sens). Par conséquent, ils errent librement dans n'importe quelle direction en réponse à leurs souvenirs passés (Chitta). Le char (le corps) prend des coups, les chevaux (les sens) se fatiguent, les rênes (l'esprit) s'usent et le cocher (l'intelligence, le mental conscient) devient paresseux.
Le passager est complètement "manipulé" par des choses extérieures, qu'il ne maîtrise pas. Il est livré à lui-même.
Remettez le conducteur (le coach) en mission : la solution au(x) problème(s) consiste à recycler le conducteur (l'intelligence) pour qu'il (re)prenne les rênes (l'esprit) et commence à donner une direction juste aux chevaux (les sens). Cette dynamique s'appelle la Sadhana (pratique quotidienne). Cela signifie : former tous les niveaux de nous-mêmes, afin de réaliser - par l'expérience pratique - le but souhaité et recherché.
L'objectif de cette relation est de permettre au conducteur (l'intelligence) de servir le passager : à mesure que le conducteur est de plus en plus stable dans son travail et ses actions, il est de plus en plus conscient du fait que le but entier du char, des chevaux, des rênes et du conducteur est de servir d'instruments au passager, la conscience.

krishna coach 05

Ainsi, dans cette vision de la tradition indienne, nous avons un réel "transfert de compétence", par une pratique juste qui peut s'appliquer dans la vie de tous les jours. Alors, les objectifs quels qu'ils soient, sont atteints - en pleine conscience. Le passager devient autonome. Et il est son propre Coach, en toute indépendance.

De même, un proverbe indien dit que le plus important est d'apprendre à quelqu'un à pécher, plutôt que de lui apporter, systématiquement et toujours, la nourriture dont il a besoin. Alors, le passager devient libre, et n'est pas rentré dans une dépendance ; mais, seulement, une guidance qui ne dure qu'un temps : le moment du "contrat de coaching"... smallsmile

Soyez rassuré(e) : après cette définition plutôt liée à la spiritualité de la Tradition indienne, le coaching que nous vous proposons, est complètement "laïque", sans connotation religieuse ou sectaire. Dans cette page, nous souhaitions évoquer cette approche légendaire pour décrire la relation bienveillante et pleine de compassion qui unit - pour un temps - le 'Coach' et son 'Client'...